Frères des arbres

Film frères des arbresLe film frères des arbres commence merveilleusement bien : la beauté de la forêt, ses animaux colorés et ses arbres immenses m’imposent le respect, la paix et la sérénité… Et d’un coup, le  décor change ; les arbres tombent les uns après les autres, lentement, inexorablement… Mundiya Kepanga nous explique comment la « mafia » du bois se sert illégalement et sans respect aucun pour la faune, la flore et les habitants, afin de servir les intérêts de l’Asie et de l’Europe. Triste résultat, la déforestation… Mais pas que ! Ils en profitent pour replanter des palmiers à huile et des bambous sans considération pour les besoins animaux. Le documentaire, suivi d’un débat organisé par Greenpeace Versailles, était très instructif. J’ai malheureusement dû partir avant la fin car les transports en commun n’attendent pas…

 

 

 

Frères des arbres le film !!!

 

Le film Frères des Arbres

SYNOPSIS

L’HISTOIRE DU FILM
 
 

« Chef papou originaire de la tribu des Hulis en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Mundiya Kepanga est un enfant de la forêt, né sur le tapis de feuilles d’un ficus séculaire. À la façon d’un conteur traditionnel, il partage son amour de la forêt avec poésie et dévoile l’étendue de la déforestation qui s’est dramatiquement accélérée dans son pays au cours des dernières années.

Nous le suivons au cours de son parcours de défenseur de l’environnement qui le mène de son village aux plus grandes rencontres internationales : d’une réunion au Sénat aux colloques organisés à l’occasion de la COP21 jusqu’à l’Unesco au côté de l’acteur et activiste Robert Redford. Nous suivrons peu à peu l’ascension du petit chef papou qui devient alors un ambassadeur de la forêt et une voix des peuples autochtones.

En offrant au Musée de l’Homme sa plus précieuse coiffe, il porte son message dédié à tous les hommes de la planète : sa forêt est un patrimoine universel qui produit l’oxygène que nous respirons tous et qu’il faut sauvegarder. Un appel à protéger les forêts primaires du globe qui nous rappelle que nous sommes, tous, les frères des arbres. »

Oiseau de paradis

Citation :

Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson. Alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas.

Sitting Bull, guerrier sioux

4 réactions sur “ Frères des arbres ”

  1. Gazelle Réponse

    Je ne connaissais pas ce film. Merci pour cette découverte. Et c’est vrai que c’est intolérable ce qu’il se passe là-bas. Il serait temps que nous, humains, bougions pour faire quelque chose.

    • Carole Auteur ArticleRéponse

      Oui très intéressant ce film.
      A regarder dès que tu peux.

  2. Odile Réponse

    Cela me donne vraiment envie de regarder ce film!
    Moi qui aime tant les arbres (mes origines corréziennes y sont pour quelque chose…).
    Merci pour cette découverte!
    Bonne journée

    • Carole Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Oui il est très bien j’ai appris beaucoup de choses en le regardant. Je fais encore plus attention à ce que j’achète.
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.